In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player

Powered by RS Web Solutions

Participation d’un cadre de l’INRSP au cours de formation régional d’AFRA sur le développement et la validation des méthodes d’analyse et applications statistiques Cotonou (Bénin) du 19 au 23 Septembre 2016

Dans le cadre de renforcement des capacités du personnel de l’INRSP un cadre de l’INRSP a participé au cours de  formation régional d’AFRA[1] (AFrican Regional Agreement) sur le développement et la validation des méthodes d’analyse et applications statistique, organisé à Cotonou (Bénin) du 19 au 23 Septembre 2016.

Ce cours rentre dans le cadre des activités du projet RAF 5078 intitulé : L'établissement d'un réseau de sécurité alimentaire par l'application des matières
nucléaires et des technologies connexes, Phase II, mis en place par l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA).

La cérémonie d’ouverture officielle est présidée par le Ministre Béninois de l’Agriculture et de la pêche en présence du Directeur du Laboratoire Central de contrôle de Sécurité Sanitaire des Aliments (LCSSA) Monsieur Chabi Sika Kisito, Directeur du cours, des participants de 23 pays et les experts Mme Rosemray Njeri Nganga et Mr. Mathew M. Nindi, mandatés par l’AIEA pour animer ce cours.

Durant les cinq jours de formation les participants ont été édifié sur :

-       Exigence de la norme ISO / IEC 17025, l'article 5.4.5

-       Validation de la méthode conforme aux normes (par exemple ISO 17025 / IEC: 2005), y compris l'application statistique de base

-       QuEChERS :

Une approche puissante de préparation d'échantillons pour les pesticides et autres analytes dans une variété de matrices

-       Spectrometry de Masse

Les participants ont effectué des travaux pratiques dans les laboratoires par l’application de la méthode de QuEChERS pour extraire les résidus des pesticides dans les tomates et la salade en utilisant des Kits Q-Sep produits par RESTEK, la purification utilise des kits dSPE qui sont des tubes prêt à l’emploi contenants PSA + MgSO4 et du charbon actif.

En suite les produits extraits sont placés dans des vials injectés dans GC-MS et les résultats obtenus ont été utilisé pour les calculs statistiques nécessaires pour la validation de la méthode.

La cérémonie de clôture de cet atelier de formation été remarqué par la remise des attestations et les CD contenant le cours aux participants.



[1] AFRA : l’Accord régional de coopération pour l’Afrique sur la recherche, le développement et la formation dans le domaine de la science et de la technologie nucléaires.