In order to view this object you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player

Powered by RS Web Solutions

Développement des connaissances et bonnes pratiques sur la sûreté et la sécurité biologiques Du 27 au 29 janvier 2015

Le présent atelier s’inscrit dans le cadre d’un projet intégré pour la promotion des aspects liés à la qualité et l'accréditation des laboratoires nationaux de référence de l'Institut national de recherches en santé publique (INRSP) conformément aux exigences des normes ; 17025 pour les laboratoires de l'eau et des aliments et la norme 15189 pour les laboratoires de biologie médicale selon l’organisation internationale de normalisation (ISO) et la Commission électrotechnique internationale (CEI).

C’est ainsi que l’INRSP, avec l’appui de l'Autorité Nationale de Radioprotection, de sûreté et de Sécurité Nucléaire, a pu bénéficier du soutien du projet 3 financé par l'Union Européenne, visant l’amélioration des connaissances et pratiques en matière de sûreté et sécurité biologiques au niveau des pays africains de la façade Atlantique.

L’actuelle formation est marquée par la formation de 28 participants représentant tous les niveaux de la pyramide sanitaire ; les établissements sanitaire concernés au niveau des départements de la Santé, l’Elevage, la Pêche Maritime et l’Enseignement Supérieur et la Recherche Scientifique.

Cet atelier technique spécialisé de trois jours, premier de son genre en Mauritanie, permettra la formation de formateurs centraux et régionaux capables d’appliquer les engagements pris par notre pays en matière de sûreté et sécurité biologiques, à travers la prévention des risques de manipulation des agents pathogènes, leur conservation ainsi que la gestion des déchets biomédicaux issus des laboratoires à la lumière des présentations et expériences fournies par les experts nationaux et internationaux.

Il traite, entre autres, des thématiques comme le réglementation internationale en vigueur, le système de biosûreté, la gestion des risques biologiques et chimique au niveau des laboratoires et les mesures visant à prévenir le risque accidentel de libération d’agents pathogènes ou de toxines, ou d’exposition du personnel à de telles substances, conformément aux exigences de la réglementation internationale pour réduire la propagation des microorganismes pathogènes et d’empêcher leur utilisation à des fins malveillants.

L’atelier a été animé par des experts nationaux spécialisés en sûreté et sécurité biologiques et experts internationaux du projet n ° 3 de l'Union Européenne et de l’Agence France Expertise Internationale.